Industrie

La fibre optique est connue de tous pour ses réalisations de ciels étoilés mais son utilisation n’est pas uniquement destinée à la décoration.

De nombreuses industries utilisent la fibre optique pour répondre à des problématiques très spécifiques :

La recherche médicale : éclairage déporté pour les IRM

L’industrie pétro-chimique : éclairage d’installation sans risque d’explosion

Industrie agro-alimentaire : éclairage sans chaleur ni UV

 

Contrôle de process industriel par fibres optiques

Un client industriel fabrique pour ses clients du monde entier, notamment au Moyen Orient, des cuves destinées entre autres à l’industrie sucrière. Selon la cuve, 16 à 40 regards rétroéclairés par fibre optique, permettent une surveillance en continu du process, pour contrôler par exemple l’absence de « grumeaux ».

Tant la puissance du générateur led de 100W que les hautes températures des vitres des regards imposaient des fibres optiques de verre et non de PMMA.

Avant notre intervention et nos conseils, chaque cuve était doté d’un générateur 150W HQI, dont la durée de vie était altérée par des arrosages au jet d’eau pour nettoyer régulièrement le site. Sans compter des disparitions de générateurs…nous avons proposé pour chaque site un seul générateur led 100W, enfermé dans un coffret ventilé et semi étanche, transporté à chaque contrôle d’une cuve à l’autre, puis rangé en lieu propre et sécurisé. Ce qui a fait économiser de multiples générateurs par site, et augmenté de plus leur durée de vie.

Eclairages amagnétiques

Eclairage de précision par fibre optique, totalement amagnétique

 

Dans l’unité Neurospin du Commissariat à l’Energie atomique (CEA) dirigée par le Pr Stanislas Dehaene, des recherches sur les connections neuronales du cerveau sont conduites au moyen d’un IRM de la société Bruker ultrapuissant de 17 Tesla (soit 20 fois plus qu’un IRM médical classique à champ magnétique déjà très élevé !). Les officiants de cet IRM avaient besoin d’éclairer des sujets introduits dans l’IRM de manière très précise, ce qui suppose une arrivée de lumière facilement réglable avec précision, et surtout totalement amagnétique pour ne pas subir les puissantes forces d’aimantage de cet IRM hyperpuissant de 17 Tesla (cet IRM peut déformer les aiguilles d’une montre à 5m de distance si on n’y prend pas garde !)

Technique employée : Un générateur de lumière led ZETA en aluminium de 36W est fixé sur le toit de l’installation IRM, à distance du champ magnétique. L’IRC du ZETA est de plus de 90, ce qui garantit une très bonne fidélité d’éclairement.

Ce générateur alimente en lumière deux brins optiques en verre de diamètre 6mm, chacun doté d’une férule métallique spéciale en alliage totalement amagnétique, ce qui est indispensable à proximité immédiate de l’IRM.>

Chacun des deux brins reçoit sur sa férule un spot pour fibre optique également amagnétique d’angle d’éclairement respectivement 20° et 30°.
La position et l’orientation de chaque spot sont réglés très facilement et de manière très stable et très précise, via des bras de réglage à 6 degrés de liberté, eux aussi totalement amagnétiques.
Conception Anthès Eclairage 

Sous marin nucléaire lance missiles

Liseuse pour le Commandant d’un SNLE

Le commandant d’un sous marin nucléaire lance missile doit parfois prendre connaissance d’un ordre ou code écrit sur papier, enfermé dans son coffre (pas de risque de panne électronique avec le papier !).

Les parois du sous marin étant remplis d’écrans de contrôle, dans un contexte de basse luminosité, le commandant place le papier en question dans le faisceau très discret d’une liseuse à fibre optique Anthès, afin de prendre connaissance du document sans gêner les opérateurs sur écran comme ce serait le cas avec une lampe classique à éclairage non directif. Pas de photo bien sûr de la salle d’opérations…